Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'es qui là ?

Photo019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecriveurs dans le Collectif des 12 Singes, nous sommes aussi photograffeurs de street-Art avec pour spécialités Montpellier (et sa région) ainsi que les graffitis à message écrit

 

couv-photograffies-V1.jpg

 

 

[voir notre 3è livre,

"Photograffi(ti)es d'Expressions Murales : Pierres Philosophales (Volume 1)"]

 

 

 

mur blanc Peuple bavard mais recouvertEn complément de cela, nous nous engageons dans la Défense et promotion du street-Art mad'in France

 

  
eGalerie pour avoir du street-Art chez soi

 

Bons plans prestations graffiques

 

LIVRE D'OR

{retours des street-Artistes pour modification/validation des articles avant mise en ligne}

 

TOP articles les plus consultés le mois dernier

Paperblog

16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 09:35

 

Invité du festival K-Live en 2008 (avant Poch, M. CHAT, EpsylonPoint et C215), L'Atlas est fasciné par le travail du trait et de l’écriture. Il a étudié la calligraphie arabe traditionnelle et s’intéresse tout particulièrement au koufi, écriture géométrique dont il transpose les codes dans l’alphabet latin, créant ainsi sa propre typographie, labyrinthique.

 

atlasfcanarelli.free.fr4.jpg

 

 

 

 

Lors de son passage au K-Live, L'Atlas a laissé sa trace sous forme abstraite pure,

 

 

 

 

 

atlasfcanarelli.free.fr5.jpg

 

 

 

 

 

combiné avec des formes géomètriques

 

 

 

 

 

atlas-In-girum-imus-nocte-et-consumimur-igni2.jpg

 

ou avec son lettrage si caractéristique, ici sur la place de l’Hospitalet, dans le Quartier Haut, avec le fameux palindrome (qui peut se lire dans les deux sens) « In girum imus nocte et consumimur igni » (« Nous tournons en rond dans la nuit et nous sommes dévorés par le feu »), en hommage au film de Guy Debord, critique de la société de consommation et d’aliénation capitaliste. Le film décrit la société de consommation et d'aliénation capitaliste, s'appliquant à mettre en évidence la condition d'esclaves modernes. En plus d'être un des films les plus désinvoltes à l'égard de la société moderne, il livre de manière incisive les quelques étapes de la vie de l'homme qui a, en un an, énoncé les sujets de lutte pour un siècle (hommage à Ivan Chtcheglov), dresse à la fois le tableau affligeant de cette société en guerre contre ses propres possibilités, et l'autobiographie où le regret n'a pas sa place.

 

atlasfcanarelli.free.fr3.jpg

 

 

 

Il a également signé une œuvre commune avec Jonnystyle (qui animera également graffiquement l'after du samedi soir).

 

 

 

 


 
Vous voulez PARTAGER avec la Communauté de nouvelles photos, vous en avez des identiques aux nôtres mais de meilleure qualité ?

 

Envoyez vos infos/clichés par mail à photograffeurs@hotmail.fr ou sur flickr

 

{photos de http://fcanarelli.free.fr/Sete-7juin08.html}

Partager cet article

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Sète - musée du street-Art à ciel ouvert
commenter cet article

commentaires