Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

T'es qui là ?

Photo019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ecriveurs dans le Collectif des 12 Singes, nous sommes aussi photograffeurs de street-Art avec pour spécialités Montpellier (et sa région) ainsi que les graffitis à message écrit

 

couv-photograffies-V1.jpg

 

 

[voir notre 3è livre,

"Photograffi(ti)es d'Expressions Murales : Pierres Philosophales (Volume 1)"]

 

 

 

mur blanc Peuple bavard mais recouvertEn complément de cela, nous nous engageons dans la Défense et promotion du street-Art mad'in France

 

  
eGalerie pour avoir du street-Art chez soi

 

Bons plans prestations graffiques

 

LIVRE D'OR

{retours des street-Artistes pour modification/validation des articles avant mise en ligne}

 

TOP articles les plus consultés le mois dernier

Paperblog

13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 16:57

zoulette-jeudi-tout-cedric-nithard.jpg{article de Cédric Nithard dans Jeudi Tout présentant le street-Art mad' in Montpellier
avec notamment Al Sticking, les Bojos de Polar, les  Vélos muraux de BMX ;

Merci à lui d'avoir annoncé notre 10è balade photograffique et à Zoulette pour la photo}

 

 

Comme c'est les vacances, histoire qu'aussi bien les Montpelliérains que les touristes de passage en prennent plein les mirettes, le staff (photo)graff du Collectif des 12 Singes vous invite à sa 10è balade photograffique dans les rues de Montpell' : dimanche 19 août, rendez-vous à 15h sur la place des Martyrs de la Résistance "street-artistique" (en face de la préf et de Gibert Joseph).

 

Pour vous entraîner d'ici la prochaine balade, consultez notre  Guide pour différencier le "bon photograffeur" du "mauvais photograffeur", validé par de grands photograffeurs nationaux.

 

Voyez également les résultats photograffiques de nos précédentes balades dans Balades photograffiques 

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 16:49

 

Photo014--2-.jpg 

 

Comme c'est les vacances, histoire qu'aussi bien les Montpelliérains que les touristes de passage en prennent plein les mirettes, le staff (photo)graff du Collectif des 12 Singes vous invite à sa 9è balade photograffique dans les rues de Montpell' : dimanche 15 juillet, rendez-vous à 15h sur la place des Martyrs de la Résistance "street-artistique" (en face de la préf et de Gibert Jeune).

 

Pour vous entraîner d'ici la prochaine balade, consultez notre  Guide pour différencier le "bon photograffeur" du "mauvais photograffeur", validé par de grands photograffeurs nationaux.

 

Voyez également les résultats photograffiques de nos précédentes balades dans Balades photograffiques 

 

article-Gazette-Montpellier.jpg

 

Article de la Gazette de Montpellier (22/03/2012)

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 15:51

 

wildrobin-tumblr.jpg  

{photo avec les bittes colorées, WildRobin,
Collectif des Cerveaux-Lents et conteneur graffé de Loko}

 

 

Alors que toutes les zones scolaires seront en vacances, histoire qu'aussi bien les Montpelliérains que les touristes de passage en prennent plein les mirettes, le staff (photo)graff du Collectif des 12 Singes vous invite à sa 8è balade photograffique dans les rues de Montpell' : dimanche 22 avril, rendez-vous à 15h sur la place des Martyrs de la Résistance "street-artistique" (en face de la préf).

 

Pour vous entraîner d'ici la prochaine balade, consultez notre  Guide pour différencier le "bon photograffeur" du "mauvais photograffeur", validé par de grands photograffeurs nationaux.

 

Voyez également les résultats photograffiques de nos précédentes balades dans Balades photograffiques (pour la récolte graffique de la 7è balade, pour fêter le retour du Printemps, cf. l'article mis à jour)

 

article-Gazette-Montpellier.jpg

 

Article de la Gazette de Montpellier (22/03/2012)

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 13:30

  Article mis à jour

 

Photo092.jpg

 

Pour fêter le retour du Printemps, le staff (photo)graff du Collectif des 12 Singes a organisé sa 7è balade photograffique dans les rues de Montpell'.

Contrairement à d'habitude, nous avons décidé de ne pas publier de portfolio des résultats photograffiques de cette balade ! Nous préférons vous envoyer voir les photograffies d'une des personnes du groupe et le blog de Pierrot (ainsi que le groupe flickr). Les photos que nous avons prises seront directement intégrées plus tard dans les articles dédiés aux street-Artistes concernés.

Voyez également les résultats photograffiques de nos précédentes balades dans Balades photograffiques

 

La prochaine balade photograffique aura lieu le dimanche 22 avril, en pleines vacances de Pâques pour toutes les zones, histoire qu'aussi bien les Montpelliérains que les touristes de passage en prennent plein les mirettes !!!

Pour vous entraîner d'ici la prochaine balade, consultez notre  Guide pour différencier le "bon photograffeur" du "mauvais photograffeur", validé par de grands photograffeurs nationaux.

 

 

{Pour information, le carnaval était lié à l'équinoxe de printemps et on y sacrifiait un faux roi pour assurer le retour de la nature florissante, cf. notre synthèse de sources sérieuses}

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 15:45

 

mur-blanc-Peuple-bavard-mais-recouvert.jpg

 

{photo de Lyon, cf.Ma Croix-Rousse (Alternative)}


 

logo rouge mini

Les Photograffeurs des 12 Singes, admins des pages Street-Art mad’ in Montpellier, Street Art mad’ in France, Photograffeurs de Pierres Philosophales (graffiti à message écrit) et organisateurs de balades photograffiques

se bougent pour la Défense du street-Art, à Montpellier comme ailleurs !

 

 

Regadez/Partagez également notre Guide pour différencier le "bon photograffeur" du "mauvais photograffeur", validé par de grands photograffeurs nationaux.

 

 

 

Y a un mouv' qui se lance pour montrer qu'y a pas que Panam-Lugdunum-planète Mars (même si on adore ce qui s'y passe) en matière de street-Art ! Créez vous aussi votre page fb (pas de groupes, les pages sont plus mieux pour Partager les photos et les organsier en albums par techniques/Artistes) de défense/promo du street-Art local et dites-le nous qu'on fasse passer le mot !

 

 

 

 

Le réseau national des pages/sites/blogs/flickr dédiés au street-Art régional se développe, voici déjà quelques liens (envoyez-nous vos infos qu'on mette ensuite cette liste à jour) :

 

Visitez également la page Street Art France ! Le concept est simple : dès que vous voyez une œuvre de street-Art dans votre ville vous pouvez la photographier et la rajouter sur cette page

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 11:25

 

Document pdf interactif en téléchargement

{Un grand MERCI aux photograffeurs de tout le pays, qui nous ont aidé à améliorer ce document grâce à leurs bons conseils d'experts, cf. Retours des Artistes}

 

Prochaine balade photograffique sur Montpell' pour mettre tout ça en application : dimanche 25 mars, rendez-vous à 15h sur la place des Martyrs de la Résistance "street-artistique" (en face de la préf).

 

 

Visitez aussi  Défense et promotion du street-Art mad'in France  concernant le street-Art régional/provincial


 

 

Guide pour différencier le "bon photograffeur"

du "mauvais photograffeur"

 

 

Y’a le mauvais photograffeur, y voit un truc qui claque en yeux y shoot.

Le bon photograffeur y voit un truc, y shoot … mais c’est un bon photograffeur !

On peut pas les confondre !!!

 

 

amAl-Sticking20.jpg 

{œuvre et photo d’Al Sticking}

 

 

logo rouge mini

Photograffeurs des 12 Singes, admins des pages Street-Art mad’ in Montpellier, Street Art mad’ in France, Photograffeurs de Pierres Philosophales (graffiti à message écrit)

et organisateurs de balades photograffiques

 

 

 

 

Chasse à l’œuvre street-Artistique

 

 

Le terme de chasse est tout à fait adapté lorsque l’on part à la recherche de graffitis sur un territoire où les graffeurs n’ont pas leur tanière (donc en-dehors de tout ce qui est terrain vague, friche industrielle, ruine, infrastructure urbaine à l’écart des regards, etc.).

 

La première des choses est bien évidemment de bien choisir sa zone de chasse, sachant qu’il n’y a quasiment jamais de graff dans les réserves pavillonnaires (car les sentinelles du voisinage surveillent tout). Même en centre-ville, il y a des zones assez vierges en gibier graffique, également pour des questions de voisinage ou parce qu’il y a des monuments anciens (l’animal graffique Respecte la plupart du temps les vieux édifices qui ne sont pas à l’abandon ou négligés, notamment parce qu’il sait que sinon il prendra cher en amende s’il s’agit d’un bâtiment classé ou propriété d’institutionnel).

 

Une fois le terrain de chasse défini, comme pour un safari (photo ici), l’important est de focaliser son attention sur tous les éléments laissant envisager la présence d’une proie graffique ! Il faut donc porter son regard au loin afin de déterminer si telle rue / tel endroit a ou non un potentiel de shooting.

 

Si les murs sont trop propres pour être honnêtes, avec une différence de fraîcheur/teinte de peinture sur une certaine hauteur/largeur, il y a fort à parier que la police murale est passée il y a peu et donc que les proies graffiques ont déjà succombé aux coups de pinceaux des municipaux (ou de sociétés privées spécialisées).

Pour autant, si un mur vient d’être toyé (nettoyé dans le cas présent, sinon ce terme s’utilise plutôt pour dire que d’autres graffeurs/tagueurs ont recouvert – entièrement ou partiellement – une peinture précédente par la leur), cela offre une surface vierge pour de nouveaux graffs.

 

D’où l’importance de savoir détecter les différences de teinte, de texture, voire de volume, sur un mur, laissant supposer la présence d’un graff, d’un collage papier, voire d’un collage autre (céramique, plexiglas, support bois, etc.)

Dis-toi bien ami photograffeur qu’il faut se fier à ta vue, et que s’il y a doute, approche-toi pour être sûr.

 

Photo049.jpg 

Dans le cas de cette photo, le soleil n’aidait pas à voir l’œuvre d’Al Sticking, mais on se doutait que le mur nous cachait quelque chose, grâce à une faible différence de teinte, notamment sur la partie qui avait été repeinte dernièrement. En se positionnant différemment par rapport à la lumière, on a pu voir qu’effectivement il y avait un Jo l’Indien perché sur son cheval qui tirait à l’arc.

 

 

Ce qui vient d’être dit fonctionne bien évidemment dans les trois dimensions. Il faut donc regarder sur les côtés au niveau des murs, mais aussi :

 

Pdouble foot-eye

 

 

 

 

 

 

en hauteur sur les gouttières (416 et ses foot-eyes)

 

 

 

 

 

 

 

smiley

 

 

 

 

 

ou les autres pans de murs (Smiley),

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo106.jpg

 

 

ainsi qu’au sol (surface de pochage de 3LP, car même la police murale ne va pas repeindre les trottoirs). Tu remarqueras que lorsque l’œuvre est au sol, c’est toujours bien de shooter aussi ses pieds, pour donner une idée de la taille.

 

 

 

 

Cadrage, angle de prise de vue, contextualisation

 

 

Dis-toi bien ami photograffeur que quelqu’un qui prend des risques judiciaires pour exprimer son Art sur les murs ne le fait pas n’importe où et n’importe comment (en règle générale en tout cas).

Shooter l’œuvre c’est bien pour en apprécier les détails, mais il faut aussi prendre en compte le contexte urbain dans lequel se trouve l’œuvre, sous différents angles. Ta mission est donc de rendre au maximum l’effet visuel ou le sens de la mise en scène pensé par le street-Artiste. Voici quelques conseils, car si nous ne sommes pas photographes, nous avons eu de bons profs photograffiques.

 

PPhoto016.jpg

 

 

Ainsi, si le graffeur/pocheur/colleur a utilisé les formes que "met à sa disposition" l’architecture de la ville, c’est dommage et même réducteur de s’en priver. Ici, Olivia De Bona a utilisé le cadre de fenêtre pour graffer un tableau architecturalement encadré : un gros plan sans ce contexte aurait perdu beaucoup de sa valeur esthétique. Dans l’absolu, pour vraiment faire ça bien, il faut également respecter les proportions des marges, donc là il manque quelques centimètres en haut à gauche pour avoir une harmonie des formes du cadre.

 

 

 

Idouble.jpg

 

 

 

Si vous avez plusieurs œuvres qui se répondent/complètent, autant les prendre toutes en même temps pour avoir une vue d’ensemble (bojos de Polar).

 

 

 

 

Photo138.jpg

 

Si XVI® (ou SeizeR) et Double H ont poché leur garde à vue ici, c’est bien parce qu’il y a un pochoir de caméra à droite indiquant « Stop control », lui-même posé là par rapport au fait qu’on soit dans la rue de l’herberie. Découpler tous ces éléments entre eux enlève le sens qu’ont voulu leur donner les différents street-Artistes qui se sont succédé dans ce contexte.

 

 

 

 

Amuse-toi à mettre ta touche créative personnelle

 

 

Une fois que les règles précédentes ont été respectées, le photograffeur "se doit" aussi (peut en tout cas), si possible, d’apporter sa touche (en cela, l’heure de prise de vue et la lumière sont essentielles, les photos de nuit étant aussi parfois excellentes). C’est fun et ça permet de développer sa propre créativité plutôt que d’être un simple shooter. Ainsi, il faut savoir reculer et zoomer plutôt que toujours prendre en moyenne ou courte focale, savoir faire deux photos (une du sujet, sans contexte, pour se rassurer d’avoir archivé, et ensuite faire une photo plus large avec plus de contexte et pouvoir choisir, ou pas, après), ne pas hésiter à composer avec des gens, des passants, prendre des éléments qui donne l’échelle. Bref, il faut oser l’expérimentation (toujours tenter, toujours essayer), oser sortir de la frontalité, essayer de composer entre le sujet (l’œuvre) et la rue (ou un chien, une poubelle, un élément de mobilier) pour équilibrer le cadre en donnant des "contrepoids".

 

Photo116

Que cela ait été pensé ou non par l’Artiste, nous avons vu que le spot en haut de l’avancée de toit pouvait ressembler à une souris selon comment on le photograffiait. Il faut donc ensuite se positionner correctement (en hauteur, contre-plongée, sur le côté) pour avoir l’effet recherché, ici surtout par rapport au câble du projecteur qui doit faire la queue de la souris.
{Animaux muraux}

 

 

 

Photo036.jpg

 

 

 

 

Dans le cas présent, c’est évident que Rankka n’avait pas prévu que son superbe pochoir soit aussi nullement détourné. Pour autant, il suffisait d’attendre qu’une charmante damoiselle passe pour utiliser à bon escient cet acte de vandalisme sur œuvre d’Art de rue.

 

 

 

 

 

 

ampinguin.jpg

 

 

 

Pour finir, ça peut aussi être sympa de se mettre en scène par un jeu de miroir en utilisant son reflet dans une vitre, le sujet principal de la photograffie devant rester par définition le graff (sinon on fait un photomaton).

 

 

{collage poché du Collectif des Cerveaux-Lents}

 

 

 

 

Conclusion

 

 

Le but de ce bréviaire n’était pas de nous la jouer grands photograffeurs, mais plutôt de vous éviter des déconvenues comme nous avons pu en connaître en regardant nos shoots de "jeunesse" (photograffique).

Il n’y a rien de plus frustrant que de faire une balade/chasse photograffique pendant x heures et se rendre compte en rentrant qu’on aurait pu beaucoup mieux shooter si ceci si cela, et il est loin d’être garanti qu’à la prochaine sortie le/les graffiti(s) qu’on voulait reprendre soi(en)t toujours en place ou propre(s).

 

Comme disait Oliviero Toscani, le grand photographe notamment de United of Bande de Cons (pour rester dans les Inconnus du début), dans son émission sur Arte Photo for life | Les jeunes talents de la photographie, le cerveau et l’œil doivent travailler de concert pour imaginer en amont la photo puis c’est juste le corps qui positionne l’appareil pour finaliser le shooting. Même pas besoin de regarder le résultat puisqu’il est sensé représenter ce qu’on avait conceptualisé avant de déclencher la captation de la prise de vue !

 

Une fois à domicile, il ne te reste plus qu’à retoucher, un peu, les photograffies pour faire ressortir tel ou tel élément de l’œuvre (notamment si certaines couleurs sont effacées par le temps, la météo) ou de son environnement.

Tu peux aussi t’amuser à saturer les couleurs/teintes de tes photograffies pour un côté encore plus Artistique, mais souvent cela se fait au dépend de l’œuvre elle-même (quoi que, tout dépend justement comment et à quel point s’est fait).

 

 

NOTES IMPORTANTES :

 

  1. EVITE AU MAXIMUM d’inclure le nom de rue où tu as photograffié dans le cliché (sauf si ça a du sens par rapport à l’œuvre) ou ta communication web, on n’est pas là pour faciliter le boulot de la police murale (qui se débrouille malheureusement très bien toute seule et avec les délateurs), et donc si t’as en plus un géolocalisateur sur ton appareil c’est toujours mieux de purger les métadonnées du GPS. En outre, attendre quelques jours avant de publier une photo permet souvent à l’œuvre de rester en place plus longtemps.

  2. Lors de ta session photograffique, des passants te regarderont bizarrement parce que tu shootes des gouttières ou des pans de mur. C’est "normal", tu te feras même quelques fois engueuler parce que « c’est moche » et que ça « motive ces vandales à continuer de salir nos (beaux) murs (gris) ». Mais tu rencontreras aussi des gens qui se demandent ce que tu photograffies et pourquoi, quel est le nom de l’Artiste, qu’ils ont déjà vu ailleurs, etc. Il est important pour le street-Art et sa reconnaissance de discuter poliment avec les gens, encore plus avec les riverains, et leur expliquer qu’il y a du "beau" et du "moche" (même si les goûts et les couleurs, hein ?!) et que beaucoup de graffs sont de vraies œuvres d’Art offertes au public plutôt que de moisir dans un musée ou réservées à une "élite" en galerie (ça ne viendrait pas à l’idée du plus obtus d’effacer un Banksy, d’ailleurs à Montpellier même les Space Invader accessibles n’ont pas été repeints par la mairie, et relativement peu dégradés, même dix ans après leur pose).

  3. Une toute dernière chose : quand tu prends ton temps pour bien te positionner alors que t’es au milieu du passage, tu as le devoir de remercier les gens qui s’arrêtent le temps que tu shootes, question de politesse envers ceux qui Respectent ton taff (photo)graff !!! Pour autant, l’inclusion d’un passant dans la photo de street-Art non seulement donne vie à l’œuvre, permet de bien insérer l’Art urbain dans l’environnement d’une ville active mais donne aussi parfois des petits miracles de coïncidences entre l’œuvre et le passant.

 

 

 

!!! BONNES PHOTOGRAFFIES, à PARTAGER avec la COMMUNAUTE,

le vrai propriétaire des clichés restant toujours légalement le graffeur qui offre ses œuvres au public !!!

{la mission du photograffeur étant de les sublimer par son regard personnel}

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 12:20

 

Passionnés de street-Art et de graffiti au sens large, le staff (photo)graff du Collectif des 12 Singes (Photograffeurs des 12 Singes, Photograffeurs de Pierres Philosophales) cherche à faire partager son goût pour l'Art mural (cf. également "Graffiti : Histoire d'une expression populaire".

 

Lisez notre article de Défense et promotion du street-Art mad'in France et écoutez également l'interview Radio Nova de notre rédac' "chef" Al LU-SINON au sujet des balades photograffiques.


 

fascicule Montpell' s'ouvre au street-Art

 

 

 

 

N'hésitez pas à partager ce  Fascicule street-Art à Montpell v1 Fascicule street-Art à Montpell v1 pour admirer l'Art mural local, puis regardez et partagez d'autres photograffies dans .

 

 

 

 

 

Le graffiti ne salit rien,

au contraire il embellit tout

 

 

Alors que le graffiti est né en France au début des années 80, que la scène montpelliéraine était diverse et variée dans les années 90 (mais en marge), voici que le street-Art décore toute la ville depuis quelques ans.

Le street-Art ‑ véritable phénomène social à base de peinture, pochoir, collage ‑, est entré dans des galeries prestigieuses et autres institutions (fondation Cartier, Palais de Tokyo ‑ à Paris, etc.). De son côté, Montpellier valorise depuis longtemps des façades grâce à des trompe-l’œil (forme légale de fresque graffiti), a fait appel au graffeur prolifique Jonnystyle pour promouvoir les Estivales 2010, a permis la décoration de l’Arena par le colleur reconnu FKDL.

 

Ville dynamique et jeune, Montpellier voit se développer de nombreux nouveaux talents, dont certains s’exportent très bien dans de grands évènements et lieux, en France comme à l’étranger. Malheureusement, des créations graffiques véritablement artistiques sont très souvent effacées trop rapidement, sans prendre en compte leur côté esthétique, qui plaît pourtant à un public toujours plus hétéroclite.

À l’heure où Sète ambitionne, avec son musée à ciel ouvert, de devenir un haut lieu du street-Art, nous souhaiterions vivement que de si belles œuvres soient pérennes dans le temps, pour le plus grand plaisir des passants et des touristes !

 

hibou

Ne laissons plus la créativité murale se faire plumer, encore moins se faire effacer : l’Art ne doit plus être sélectif et enfermé dans les musées mais doit être ouvert à tous et s’offrir au regard des passants

 

 


   
Voici une vidéo de ce que nos murs nous donnent à voir pour qui sait les regarder {avec : Al Sticking, des bojos de Polar (que l'on chasse ici), Moustache-XVI, 3LP, Collectif des Cerveaux-Lents, éditeurs du magazine Licence H (cf. la première édition sur http://www.calameo.com/read/000403340ce0529aa011d), Aleister 236 / MC1984, 416}

 

 

Nous organisons régulièrement des balades photograffiques pour montrer comment chasser les graffiti et mieux (re)connaître les street-Artistes. Voyez déjà nos compte-rendus sur

 

Le Collectif des 12 Singes a également autoédité "Photograffi(ti)es d’Expressions Murales : Pierres Philosophales", 123 trios de photos de graffs à message écrit pour une philo de folie.


couv-V1

(cf. Communiqué Presse Photograffi(ti)es Communiqué Presse Photograffi(ti)es    et la page facebook http://www.facebook.com/pages/Photograffeurs-de-Pierres-Philosophales/182919405765)

 

Pour COMMANDER, voyez http://collectif12singes.over-blog.com/article-soutenez-nous-commandez-nous-64835806.html

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 03:43

http://idata.over-blog.com/3/42/41/98/Street-Art-a-Montpellier/Photo014-copie-1.jpg

 

Merci à tous ceux qui ont assisté à cette dernière balade photograffique de la saison (car après il fera trop fraîchouille).

 

Voici donc les résultats photograffiques de cette balade (plus des graffs effacés entre-temps), sachant que les oeuvres déjà vues sur le parcours sont déjà présentées dans nos précédents billets, voir l'article  Défense du street-Art, à Montpellier comme ailleurs  qui retrace nos 5 autres balades mais aussi le très bon article d'un des baladeurs (http://leblogde-sam.blogspot.com/2011/10/balade-photograffique-montpellier.html). Pour avoir une vision globale du street-Art à Montpellier, passez voir notre page dédiée sur fb (consultable sans compte facebook) :


 


 

 

Photo012-copie-1

 

 

 

 

 

 

Portrait poché par XVI® et Double H, effacé depuis (avec un  bojo de Polar au sol)

 

 

 

 

 

 

Photo013-copie-1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo110

 

 

 

 

 

Egalement effacé, notez qu'on a contextualisé ce gars qui cajole un canard avec la signature de Loko (fou en espagnol), un des grands anciens du graff montpelliérain.

 

 

 

 

 

Photo001-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

Celui-ci est tout frais, de l'autre côté de la cabine il y a un colporteur de journaux Licence H

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Photo052-copie-1

 

 

 

 

 

 

Le colporteur de Licence H, 1ère presse à lire aux chiottes et signée "Collectif des Cerveaux-Lents", agrémenté d'un géolectric (dessin géomètrique faisant penser à un circuit électrique)

 

 

 

 

 

 

Photo020--2-.jpg

 

 

 

 

 

Une mouche très bien contextualisée sur une poubelle (à verre), malheureusement recouverte par une affiche de l'Antirouille (grrr :-s)

 

 

 

 

 

 

 

Photo019--2-.jpg

 

 

 

 

Vers la gare, avec un disque spirographié

 

 

 

 

 

 

 

Photo024--2-.jpg

 

 

 

 

Renseignements pris, ce ne sont pas des antennes mais des doigts ensanglantés qui lui sortent des yeux (quand c'est trash comme ça, c'est signé Collectif des Cerveaux-Lents ... et on adore ;-)

 

 

 

 

Photo005--2-.jpg

 

 

 

 

Une femme qui se fait transpercer par un couteau, dessin issu d'un livre sur les films d'horreur des années 60-70.

 

 

 

 

 

 


 

 

Photo027-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Beaucoup de géolectric rencontrés sur la route

 

 

 

 

 

 

 

Photo012--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo106.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo047-copie-1.jpg

 

 

 

 

Un combo avec aussi un foot-eye de 416 (en haut à gauche), un robot de OneVis et un personnage de Bernabé Pop-Artos

 

 

 

 

 


 

 

Photo013--2-.jpg

 

 

 

 

Les foot-eyes de 416 ne sont pas que des stickers (à couleurs et motifs différents), ils sont aussi pochés !

 

 

 

 

 

Photo024--2--copie-1.jpg

 

 

 

 

 

Pochoir d'Obscene-Puppet (malheureusement effacé)

 

 

 

 

 

Photo011.jpg

 

 

 

 

Pat Hat, que l'on trouve plutôt (et souvent) dans le canal du Verdanson

 

 

 

 

Photo017--2-.jpg

 

 

 

 

Une oeuvre de Dr Gachett, venu de la planète Mars pour exposer la veille à la soirée SQUEEZE Stupéfiante (cf. http://collectif12singes.over-blog.com/article-videoprojection-graffiquement-hallucinante-soiree-stupefiante-squeeze-84863241.html)

 

 

 

 

anboa-chapeau-petit-prince.jpg

 

 

 

 

Non, ce n'est pas un chapeau mais un boa qui a mangé un éléphant (amis lecteurs du Petit Prince, salut)

 

 

 

 

Photo016--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

Pandi Panda échappé du "Mystérieux voyage de Marie-Rose" (hum, désolés pour la référence Goya-esque)

 

 

 

 

 

Photo009-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

Un nouveau sticker "m"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo015 (2)

 

 

 

Après des lions aux Beaux-Arts, voici des tigres (voire plutôt des guépards)

 

 

 

 

 

Photo014--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

Un Smoking Man de 3LP (lui qui posait plutôt aux Beaux-Arts, mais toujours au sol)

 

 

 

 

 

Photo175.jpg

 

 

 

 

 

Là encore de très belles oeuvres effacées

 

 

 

 

Photo022--2-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Chameau de Sunra et un roi Sarko Ier illustrant bien notre république bananière

 

 

 

 

 

 

Photo002-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Collage toujours de Sunra

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo004--2-.jpg

 

 

 

 

 

Ah, si tous les conteneurs pouvaient être re-stylisés par Loko ...

 

 

 

 

 

 

Photo007-copie-2.jpg

 

 

 

 

Le rêve africain est de voir autre chose que des palais

 

 

 

 

 

Photo008-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

et des lézards/salamandres !

 

 

 

 

 

 

 


 

Photo004-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Un quetzalcoatl d'Oré, en vacances depuis Caen 

 

 

 

 

 

 

Photo026-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo157.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo173.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


ore.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

Pmaternelle.jpg

 

 

 

 

 

 

Comme nous l'avions annoncé, il y avait beaucoup de collages dans cette rue mais tous ont disparus, en voici donc quelques-uns :

 

 

 

 

 

 

 

Photo095.jpg

 

 

 

 

 

il y avait beaucoup de collages d'enfants des rues (de la Belle-Epoque jusqu'aux années 50)

 

 

 

 

 

Photo103.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo098.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo099.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo076.jpg

 

 

 

 

 

Parallèlement aux enfants, les grands font la Révolution

 

 

 

 

 

 

 

Photo078.jpg

 

 

 

 

 

avec ces reprises de dessins sur la Commune de Paris (1871) non loin de la libraire Anarchiste.

 

 

 

Photo085.jpg

 

 

 

Il y a des Pétroleuses (qui ont mis le feu aux bâtiments représentant le pouvoir qui a cédé devant les Prussiens)

 

 

 

Photo077.jpg

 

 

 

 

 

et des Partageux qui réclament la Pain à coup de drapeau blanc,

 

 

 

 

 

 

Photo089.jpg

 

 

 

 

 

mais nous on préfère ceux qui mène la Lutte à outrance (mot d'ordre et drapeau noir à l'origine de la symbolique Anarchique)

 

 

 

 

 

 

 


 

Photo030-copie-1.jpg

 

 

 

 

Ce superbe collage d'Al Sticking n'aura pas tenu bien longtemps, malheureusement c'est la rançon de son succès car les gens qui apprécient à raison son travail tentent de décoller ses oeuvres pour les ramener à la maison :-s

 

 

 

 

Photo027--2-.jpg

 

 

 

Superbe contextualisation de son célèbre indien

 

 

 

 

 

Photo002--3-.jpg

 

 

 

 

 

 

Et encore un très beau collage d'Al pour finir la balade.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Passionnés de street-Art et de graffiti au sens large, administrateurs de la page (consultable même sans compte facebook), le staff graff du Collectif des 12 Singes (Photograffeurs des 12 Singes, Photograffeurs de Pierres Philosophales) cherche à faire partager son goût pour l'Art mural (cf. " Défense du street-Art, à Montpellier comme ailleurs ", avec une présentation  vidéo et un fascicule téléchargeable pour promouvoir le street-Art local, ainsi que les résultats photograffiques de nos précédentes balades).

 

 

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 03:42

 

 

Ppoppins

 

{Notre rédac' "chef" Al LU-SINON a présenté cette 5è balade sur Nova dans le cadre de leur Grande Tournée qui s'est posée à Montpellier mardi 2 août ! Viendez voir http://photograffeurs.over-blog.net/article-photograffeur-al-lu-sinon-presente-sur-nova-notre-5e-balade-photograffique-dans-montpellier-80743247.html pour écouter son intervention et avoir les liens de street-Artistes qu'il a cités}

 

 

Passionnés de street-Art et de graffiti au sens large, administrateurs de la page (consultable même sans compte facebook), le staff graff du Collectif des 12 Singes (Photograffeurs des 12 Singes, Photograffeurs de Pierres Philosophales) cherche à faire partager son goût pour l'Art mural (cf. " Défense du street-Art, à Montpellier comme ailleurs ", avec une présentation  vidéo et un fascicule téléchargeable pour promouvoir le street-Art local).

 

 


 

 

Photo018

 

Après s'être échauffés comme d'habitude avec le Collectif des Cerveaux-Lents (nous n'avons pas mis ici les oeuvres déjà croisées, voir l'album photos),

 

la balade a commencé avec ce Berzerk d'Ummo (découpé dans de l'adhésif qui réfléchit la lumière),

 

 

 

 

Photo027

 

 

 

 

 

 

s'est poursuivie avec des Space Invaders (ici l'un d'eux accompagné d'escargots bleu-blanc-rouge)

 

 

 

 

 

 

 

 

puis nous sommes tombés sur de nombreux "géolectro" (des dessins combinants des formes géomètriques à ce qui ressemble à des circuits électroniques)

 

géolectroPhoto021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo035-copie-1Photo036

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo024Photo029

 

 

 

 

{les collages sont ici identiques, mais leur contextualisation spécifique à son intérêt}

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo063-copie-1

 

 

 

 

 

ainsi que sur des Plugz !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo004

 

 

 

 

 

 

Après avoir croisé le funambule d'Al Sticking au Rebuffy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

abject sprayPhoto019-copie-1

 

 

 

 

 

 

nous sommes passés en mode spray (même si ici Abject One est en sticker)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

avec les "attentats" graffiques de Jonnystyle

Photo034-copie-1

 

 

jonny show-room

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Photo049 (2)-copie-1

 

 

Photo025 (2)

 

 

 

alors que XVI ® (Seizer) et Double H posaient avec leur fiche d'identification de gav pendant qu'un pochoiriste plaidait pour stopper le contrôle (également sur l'herberie) !

 

 

 

 

Photo026

 

 

 

 

 

Un peu plus loin, certains continuaient à bomber le système

 

 

 

 

 

 

Photo038 (2)

 

 

 

 

 

 

pour éviter d'aller directement en prison sans s'amuser ni lire Licence H du Collectif des Cerveaux-Lents,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo043-copie-1

 

Photo048-copie-1

 

 

 

tandis que d'autres optaient pour une solution plus expéditive

 

 

 

 

 

 

 

 

car ne supportant plus d'être gentils dans un monde pourri !!!

 

tu es peut-être quelqu'un de gentil, le monde est pourri

 

 


 

 

Photo029 (2)anPhoto014 (2)

 

 

 

 

 

 

 

Heureusement, grâce à Al Sticking

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo024 (2)

 

 

 

 

 

et à Gum, nous avons gagné en légèreté et retrouvé nos good vibes

 

 

 

 

 

 

Photo067-copie-1

 

 

 

 

 

 

en faisant les singes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo066-copie-1

Photo065-copie-1

 

 

 

 

 

 

et en mangeant un bon BN !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo064-copie-1

Photo060

 

 

 

 

 

 

Rejoints par des bojos de Polar,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo028 (2)

 

 

 

 

 

 

un des personnages de m

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo014

 

 

 

 

 

 

 

et un smiley nouveau venu,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Obscene Puppet a conclu la balade en criant "Place à l'Art !", alors shootez de tous les côtés et Partagez avec la Communauté sur facebook comme sur flickr !

 

Photo071

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 03:40

 

Article mis à jour avec les résultats photograffiques de cette 4è balade, entre la pref et après la place Albert Ier


 

XVIr

 

 


Passionnés de street-Art et de graffiti au sens large, le staff graff du Collectif des 12 Singes (Photograffeurs des 12 Singes, Photograffeurs de Pierres Philosophales) cherche à faire partager son goût pour l'Art mural (cf. " Défense du street-Art, à Montpellier comme ailleurs ", avec une présentation  vidéo et un fascicule téléchargeable pour promouvoir le street-Art local).

 

fascicule Montpell' s'ouvre au street-Art

 


 

MPhoto010 (6)

 

 

 

 

La balade a commencé avec le Collectif des Cerveaux-Lents !

 

 

 

 

 

 

MPhoto011 (4)

 

 

 

 

(on dirait du Jan Fabre mais c'est une coïncidence)

 

 

 

 

 

PPhoto032 (3)

 

 

 

 

 

Nous n'avons malheureusement pas pu voir ce pochoir, dans une petite rue derrière la pref, effacé très rapidement.

 

 

 

 

 

 

 

Photo040

 

 

 

 

On a ensuite enchaîné avec une succession de Space Invaders

 

 

 

 

 

 

Photo044

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Photo077

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

smiley

 

 

 

 

 

 

Un smiley de Jerome Poirier Dit Caulier s'était caché dans une niche

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo034

 

 

 

 

et un autre était accompagné d'escargots bleu-blanc-rouge.

 

 

 

 

 

double h

 

 

 

 

 

Une bonne idée de support : une poubelle ! Qui irait repeindre une poubelle graffée ?

Ici on voit Double H

 

 

 

 

 

SeizeR2

 

 

 

 

 

 

et là son collègue Seize ® qui pose pour sa fiche de garde à vue au motif de délit de street-Art,

 

 

 

 

 

 

moustache

 

 

 

 

 dont le dragon et la moustache étaient pochées en face du Palais de Justice !

 

 

 

 

 

 

Valerie Pasquier Schaub-golazAlexis Dalle

 

 

 Au même endroit, ce Sarko-Terminator serait-il du même auteur ?

(à droite, sur un autre support et avec d'autres couleurs, il ressort mieux)

 

 

 

 

 

Photo002 (2)

 

 

 

 

On retrouve un peu plus loin les mains signées XVI,

 

 

 

 

 

 

 

Photo010

 

 

 

 

 

inscrit aux Graffeurs Anonymes !

 

 

 

 

 

 

 

Photo034 (3)

 

 

 

 

 

(et c'est vrai qu'il est addict, pochant ses moustaches un peu partout,

 

 

 

 

 

Photo035

 

 

 

 

ici aussi, sur un bojo de Polar, avec aussi son dragon)

 

 

 

 

 

Photo013

 

 

 

 

 

 

Même si dans cette rue l'Art est interdit,

 

 

 

 

 

 

 

PPhoto016

 

 

 

 

 

 

nous avons eu le bonheur de voir cette magnique oeuvre de Olivia de Bona !

 

 

 

 

 

 

 

Photo042

 

 

 

Après une petite pose pour se rafraîchir avec le vendeur à la criée de Licence H

 

 

 

 

 

 

Photo043

 

 

 

 

 

les têtes de mort de Skullcandy (fabricant de casques audio)

 

 

 

 

 

 

Photo045

 

 

 

 

et les Easy Rider [Wyatt (Peter Fonda) et Billy (Dennis Hopper)],

 

 

 

 

 

 

Photo039

 

 

 

 

nous avons pris un goûter en mangeant une banane pixelisée

 

 

 

 

 

 

Photo068 (2)

 

 

 

 

sans oublier de passer un coup d'aspirateur pour laisser place nette !

 

 

 

 

 

3LP-copie-1

 

 

 

 

Après avoir vu le sigle 3LP sur le boulevard Henri IV,

 

 

 

 

 

Photo019

 

 

 

 

 

 

nous avons croisé les Bonnie & Clyde de la bombe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo049PPhoto022

 

 

 

 

 

 

et un vieux sage !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

bn

 

 

 

 

 

 

Nous avons alors repris encore des forces en grignotant un bn

 

 

 

 

 

 

Photo027 (3)

 

 

 

 

 

pour affronter un terrible catcheur mexicain

 

 

 

 

 

Photo054

 

 

 

 

 

 

pendant 1h47 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo005 (4)Photo003 (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons ensuite trippé des yeux devant le gymnase de Philippidès !

 

Pescargot

 

 

Photo054 (2)Photo051 (2)

 

 

 

 

 

Nous avons aussi croisé OneVis et "m", dont tout le monde parle !

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo037 (3)

 

 

 

 

 

 

416 avec ses foot-eyes nous a également suivi sur les quais du Verdanson,

 

 

 

 

 

 

double bojos

 

 

 

pour aller saluer le roi Bojo

 

 

 

 

 

 

Photo045 (2)

 

 

 

 

 

et rendre hommage à Zoka smb (une peinture de Jonnystyle rappelle que ce graffeur est décédé en 2007 en tombant du toit du Diagonal Comédie, poursuivi par la police)

 

 

 

 

 

 

 

Photo049 (2)

 

 

 

 

La balade photograffique s'est finie en légèreté avec ces escargots volants !

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Administrateurs de , nous organisons régulièrement des balades photograffiques pour montrer comment chasser les graffiti et mieux (re)connaître les street-Artistes. Voyez déjà nos compte-rendus sur

 

Repost 0
Published by Photograffeurs 12 Singes - dans Balades photograffiques
commenter cet article